Biographies-Toute vie peut devenir un roman

Biographies-Toute vie peut devenir un roman

Vacances au pays de l'Etrange

 

 Par Françoise LE BRUN

 

Lorsque nous avons pris notre place dans les embouteillages pour nous rendre dans le village de Rennes les Bains où nous avions loué un petit appartement, nous savions que nous allions dans une région qui aime les mystères mais nous ne nous doutions pas qu'elle les aimait à ce point!!

Après un bain dans l'eau miraculeuse de la Saltz, nous avons entrepris une randonnée pédestre, distraction qui ne fait guère partie de nos habitudes. Les vacances sont ainsi des moments privilégiés où l'on espère découvrir un autre soi-même...N'ayons pas de honte à avouer que ce ne fut pas une grande réussite! 

"Un parcours historique? Mais où sont les vestiges? Il n'y a rien du tout!  quand est-ce que ce chemin va finir de grimper? Mais les repères sur les arbres ont changé de couleur! Et voilà, il fera bientôt nuit et nous sommes perdues! Ah mais, on ne m'y reprendra plus! Quelle idée de s'épuiser ainsi à marcher dans des chemins où il n'y a rien à voir!!Etc....."

La conversation fut ainsi tres animée et remplaça par sa vivacité, l'interêt que nous aurions pu trouver à cette promenade.

 Le soir nous avons assisté à une conférence qui nous a appris à débusquer les orbes, ces petits cercles qui s'impriment sur nos photos. Les esprits des morts (et même de certains vivants) se poseraient sur ces éventuelles poussières pour nous apparaître. La conférencière nous a fait remarquer que certains visages s'inscrivaient  dans ces cercles de lumière. Elle y avait vu des bébés, des adultes dont certains avec des coiffes comme par exemple ce soldat avec bicorne, photographié en Egypte. Les assistants à la conférence ont poussé beaucoup d'exclamations en apercevant ces visages et en en devinant même de nouveaux. Nous seules n'avons rien vu!!!!!!Ce phénomène s'amplifiera nous a t-on dit, en 2012, l'année ou la plus grande spiritualité règnera sur le monde.... Nous avons bien ri à la sortie et cependant nous avons pris notre appareil photo à la recherche de ces âmes qui viendraient à nous!!

Le lendemain  nous sommes parties à l'attaque des virages. L'estomac complétement retourné après avoir seulement parcouru une soixantaine de kilomètres, nous avons découvert un petit village et dans ce village,

"La Divine".

 A la sortie, nos estomacs étaient si bien colmatés et si lourds que nous avons d'un commun accord jugé bon de nous reposer un peu dans l'église avant d'essayer de rejoindre la voiture!

Dans le village de Lagrasse nous avons pu visiter l'abbaye en cours de rénovation et un vieux monsieur, conseiller municipal, nous a raconté l'histoire de ce superbe bâtiment.

Comment un maire, par haine des ecclésiastiques a laissé se détériorer un bâtiment qui, grâce à l'ardeur de moines retrouve sa superbe, incite la Région à financer la restauration de la partie restante, fait revivre le tourisme par le nombre de visiteurs qu'il attire. Un village qui renaît en somme! On apprend beaucoup de choses en écoutant les vieux monsieurs désoeuvrés qui errent au milieu des touristes.

 

 

 

Le soir, nous avons assisté à une autre conférence dont le sujet nous apparut très sérieux: l'histoire des Wisigoths.

Toute la première partie fut sérieuse en effet et nous apprit l'histoire de l'occupation de la région par les Wisigoths. Petit à petit les révèlations importantes se sont succédées:....Nous étions à deux pas de l'Arche d'Alliance rapportée par les juifs au moment de la prise de jerusalem par Nabuchodonosor et cachée dans un souterrain près du pic de Bugarach.....

A deux pas aussi du tombeau de Marie Madeleine protégé par des Bénédictins. Pourquoi Marie Madeleine n'est-elle pas restée aux Saintes Maries de la mer? Mais parceque le corps de son époux Jésus se trouve dans la région, rappatrié par les Templiers après la prise de Jérusalem par les musulmans.

Son fils, car il est non seulement évident que Marie Madeleine et Jésus ont eu un enfant, mais il est débile de croire cet  ignare de Dan Brown qui raconte dans le Da Vinci Code qu'il s'agissait d'une fille. Le fils, donc a été confié aux Wisigoths qui vivaient dans le Nord. C'est la raison pour laquelle, ceux ci, quand ils ont pillé l'Italie n'ont pas pillé les biens de l'église mais ceux du culte romain comme par exemple le deuxième trésor du Temple de Salomon caché dans le temple de Jupiter depuis que Titus l'a volé.

Ce trésor a bien sûr été amené dans la région et tout n'a pas été retrouvé!

Il était plus de minuit lorsque notre conférencier a abordé le sujet des extraterrestes mais nous avions le cerveau un peu surchargé. La nuit fut riche de rêves extraordinaires.

Ce fut doux de rêvasser, bouquiner les pieds dans l'eau de la rivière tout en prenant son tour sous le jet d'eau à 42° qui sortait de la source et se jetait sur nos épaules comme en talassothérapie. Un baptème que l'on voulait purificateur!

Ce fut aussi très amusant, l'après-midi, d'obliger le propriétaire de la cave à sortir toutes ses bouteilles (bien que nous ne soyions que des femmes ignorantes). Nous avons tout goûté bien sûr! "Mon mari m'a chargé de lui rapporter du vin."

"Moi je ne cherche pas l'excuse du mari, je n'en ai pas mais je veux bien goûter...et en rapporter! éventuellement...J'ai une cave de deux mètres carrés...."

Deux cartons dans le coffre plus quelques solitaires, nous sommes reparties vers le village si joli d'Alet les Bains. C'est à l'hôtellerie de l'abbaye que nous avions rendez-vous pour la conférence suivante. Un cadre magnifique!

Des convives étaient attablés devant une blanquette de Limoux et nous nous sommes gentillement invitées à leur table pour patienter en attendant de nouvelles révélations. Il n'y en eut pas ce soir là, les phénomènes fortéens différaient peu de ceux que nous connaissions en Bretagne mais nous avons dîné avec des passionnés de Rennes le Château, tous très agréables et beaucoup plus renseignés que nous! Comment ne pas être au courant de tous les mystères lorsque l'on cherche à les résoudre depuis quarante ans? Et oui! Cette quête nous a paru passionnante et digne du plus grand interêt. Le roi Arthur n'en a t-il pas fait autant? Cette compagnie aux intérêts étranges nous a charmées.

Mais je n'ai pas encore parlé de Rennes le Château. Ce village, qui fut jadis un grand domaine fut le théâtre des agissement d'un certain abbé Saunière qui étala un jour une soudaine richesse, se faisant construire une belle maison bourgeoise, une église des plus curieuses ainsi qu'une tour adorable qui lui servait de bibliothèque et était dédiée à Marie Madeleine. Où trouva t-il cet argent?Pourquoi entreprenait-il des expéditions la nuit, creusant le sol avec sa maîtresse? Qu'est-ce qui motivait ses voyages réguliers (et sans doute fructueux dans l'est de la France?)

Que faisait ce sac d'or trouvé dans un pilier de l'église? Ce squelette au pied de l'autel? Pourquoi toutes ces inscriptions et toutes ces énignes dans les représentations du chemin de croix? Pourquoi, pourquoi.....mille et une enignes qu'une vie ne suffira pas à résoudre. Et oui, l'abbé a bien réussi son coup, s'il voulait se rendre intéressant. Certains ont été attaqués au fusil pour avoir énoncé des solutions qui ne faisaient pas l'unanimité....

La mairie a du interdire les fouilles sinon le village ne serait plus qu'une passoire créée à coups de dynamite. Il reste encore la solution du détecteur à métaux mais surtout du cerveau capable, à force d'échaffauder diverses théories, de trouver un jour la bonne. Beaucoup de livres ont été écrits. L'abbé connaissait-ils les hisoires racontées par notre spécialiste des Wisigoths:  Corps du Christ, Arche d'Alliance, Trésor du temple de Salomon, trésor de la reine Blanchefort...etc...?

Nous avons pris le petit train qui nous aide à grimper, pour son folklore et du haut du promontoire nous avons pu admirer la piste d'atterrissage plantée par la propriétaire de champs dans la vallée et destinée aux...extraterrestes.

 

Quel plaisir de manger une glace dans le jardin de Marie et de fouiner dans la formidable librairie ésotérique de Rennes le Château!

Le diable dans l'église est toujours aussi impressionnant et en scrutant bien les peintures, on peut distinguer l'abbé avec son parapluie semblant indiquer un lieu précis de la région....

Nous n'aurons pas le temps de chercher. Nous nous contenterons de rêver et de nous imprégner de l'âme de ce petit village qui ne veut pas révéler tous ses secrêts.

Nos propriétaires nous ont appris que certains venaient dans ces lieux pour se préparer à la venue des extraterrestes en 2012, espérant que ceux-ci voudront bien les emmener avec eux. Chacun se veut plus rationnel que les autres: "Ne croyez pas à tout ce qu'on vous raconte!"

"C'est sur, nous avons du mal à imaginer les extraterrestes!"

"Mais beaucoup de personnes en ont vu! Les gendarmes ont constaté...etc..."

Bien sur! Alors dites-nous ce qu'il ne faut pas croire!

Cette dame qui a fait planter des arbres en forme de V pour aider les extraterrestes à atterrir, connaît sans doute la vérité!

Avant de partir nous sommes allées voir le magnétiseur de Bugarach dont on nous avait dit grand bien.

"Mais il fallait venir dès le début de votre séjour! Je ne pourrai pas vous guérir en une seule fois! Pauvre femme!"

Quel regrêt! oui nous reviendrons vous voir, faire soigner notre corps et notre âme après tous les dégâts occasionnés par ce siècle de rationalité!

Avant de remonter dans la voiture, nous sommes allées admirer encore les vitraux de l'église. Qui a eu l'idée d'utiliser les cartes du tarot de Marseille en guise de motif décoratif? La roue de la Fortune tourne à l'envers.

Vraiment curieux ce village au pied du pic encore a demi recouvert de la brume matinale.......Il semble que la région toute entière soit sur le point de s'envoler!  Françoise LE BRUN

   

 



25/08/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres